Strict Standards: Declaration of JCacheControllerPage::store() should be compatible with JCacheController::store($data, $id, $group = NULL) in /home/madip936/public_html/libraries/joomla/cache/controller/page.php on line 199

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/madip936/public_html/plugins/system/maqmasocialmenu/maqmasocialmenu.php on line 37
Le Matoutou Falaise

Strict Standards: Declaration of JCacheControllerView::get() should be compatible with JCacheController::get($id, $group = NULL) in /home/madip936/public_html/libraries/joomla/cache/controller/view.php on line 137

Les animaux composant la faune Martiniquaise

Imprimer

Le Matoutou Falaise

 
Description
Avicularia versicolor, l'Aviculaire antillaise ou matoutou falaise est une espèce d'araignées mygalomorphes de la famille des Theraphosidae.
Elle est depuis 1995 protégée par un arrêté préfectoral qui interdit sa capture à la Martinique.

Cette espèce est endémique de Martinique aux Antilles. Sa présence à la Guadeloupe n'a jamais été vérifié.
Elle vit dans les arbres où elle passe la majeure partie de sa vie. Elle est moins rare dans les forêts humides du Prêcheur à Grand'Rivière.
Avicularia versicolor est d'une couleur bleuâtre claire avec un abdomen rayé noir. Elle devient plus foncée au cours des mues pour prendre ses couleurs définitives à l'âge adulte : Les adultes sont facilement reconnaissables à leurs pattes rose violacées et à leur abdomen rouge vif marqué d'une tache rose pale.
Adulte, le corps mesure de 6 à 7 cm pour une envergure totale allant jusqu'à 15 cm.
Ces araignées disposent de glandes à venin. Il a cependant été remarqué que les mygales venant du continent américain ont, pour une grande majorité, un venin moins puissant que celui des espèces d'Afrique et d'Asie.
 
Les matoutous sont très discrètes, et seuls les promeneurs attentifs les aperçoivent.
Elles sont sédentaires et de nature placide bien qu’elles puissent mordre.
Leurs piqûres ne sont pas mortelles mais très douloureuses.
La matoutou fait un nid en forme d’entonnoir dans les arbres.
L’accouplement est dangereux pour le mâle car si la femelle n’est pas prête, elle le dévore. Trois mois après l’accouplement, le femelle fait un cocon et environ 150 mygalons bleus et blancs naissent deux mois plus tard. Ils seront adultes deux ans après.
 
 
En captivité
Rappel :
Elle est depuis 1995 protégée par un arrêté préfectoral qui interdit sa capture à la Martinique.


Elle peut être alimentée de grillons, de ténébrions et de papillons. Des souriceaux peuvent être donnés aux adultes en de rares occasions.

Comme elle est arboricole et qu'elle vit dans un milieu humide, l'aviculaire antillaise nécessite un terrarium de bonne hauteur, muni d'un substrat humide et d'un bol d'eau. Quelques ornements tels que quelques branches et une fausse végétation sont toujours utiles. Le terrarium doit être bien aéré pour éviter la formation de champignons nocifs.

Pour la nourrir, un insecte tous les deux ou trois jours est suffisant pour son bon développement. Varier ses proies est nécessaire pour qu'elle reste en bonne santé.
 
Infos pratiques
Autres noms Avicularia versicolor
Famille Theraphosidae
Habitat Forêt tropicale
Période de chasse Espèce protégée
 
 
Source image : blog.poznanici.com, exotic-animals.org - Source texte : sonya972.over-blog.fr,WikiPédia

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Newsletter

En ligne

  • 22 invités
  • aucun membre

Stats

Membres : 21
Articles : 1017

Sites copains